Quand vous voyagez en République Dominicaine, il n'y a pas que les trésors naturels du pays qui méritent le détour. En effet, la gastronomie fait également du pays une renomée mondiale. Entre le yucca, le riz, le cacao, l'ananas, la banane plantain et autres, il n'y a pas d'évidence. La cuisine dominicaine se forme à partir de tous les produits locaux que vous pourrez rencontrer en travers de votre chemin.

La cuisine dominicaine

Le plat de base est un mélange de riz, de poulet de haricot. On l'appelle l'arroz con habichuela. En matière de viande, vous avez un large choix entre celle de la chèvre, du boeuf ou encore du porc. Bien que ces viandes soient onéreuses, vous avez la possibilité d'en trouver un peu partout grillée ou en ragoût spécialement dans le nord du pays. Puisque vous serez un touriste, vous aurez alors accès aux produits de la mer. Les poissons, les langoustes, les crabes ou encore les crevettes, sont uniquement pour les vacanciers. Si vous avez la chance de séjourner dans les foyers en milieu rural par exemple, vous aurez peut être l'occasion de goûter aux soupes qui sont composées de légumes et de petits morceaux de viandes. Notez que pendant les repas, vous n'aurez à boire que de l'eau. Si vous en découvrirez davantage, vous pouvez faire un tour sur le site internet de la République Dominicaine.

Les spécialités culinaires

Les spécialités culinaires en République Dominicaine sont très variées. D'abord, il y a le ragoût de sept viandes associé à des légumes que vous pouvez retrouver chaque dimanche dans chaque foyer. Il ne s'agit pas d'un repas de fête mais une coûtume. Le sancocho ne se voit, malheureusement pas, au restaurant. Sinon vous pouvez aussi demander un chivo guisado qui est un plat composé de poivrons, d'ail, d'origan, d'oignons et de viande de chèvre marinée dans du rhum. Les chicharones sont également les plus populaires au pays tout comme le pica pollo qui est le plus consommé. Les mondogos, quant à eux, font partie des plus prisées de la cuisine locale.